Actualités, La sauvegarde, Patrimoine

Stephane BERN nous répond

stephane bern

Stéphane BERN a répondu à notre sollicitation concernant la sauvegarde de notre patrimoine de La Motte Tilly.

Stephane BERN 1S’agissant de la sauvegarde de notre patrimoine, c’est tout naturellement que nous nous sommes adressés à Stéphane BERN dont l’action forte et déterminée est reconnue.

Nous l’avons notamment sollicité pour la sauvegarde du tombeau de l’Abbé TERRAY, qui est classé.

Il nous a répondu :

Je vous remercie de votre signalement et du travail remarquable qu’effectue votre association. Je vous transmets un formulaire de demande de subvention concernant le tombeau classé de Joseph Marie TERRAY et vous invite à le remplir.

Je félicite une fois de plus vos actions en faveur du patrimoine.

 

Nous vous proposons par ailleurs de prendre connaissance du détail de ses propos sur la patrimoine rural :

 

« Partout en France, les élus me parlent de l’entretien du Patrimoine comme une charge importante et invalidante. Ils s’inquiètent du poids qui pèsent sur les finances des villages, départements et régions. Chaque fois, je les invite à considérer ces efforts comme un investissement rentable qui renforce l’attractivité des territoires, dope le dynamisme économique des villages et donne un sentiment de fierté aux habitants. Certes, les touristes se dirigent en masse vers les grands monuments parisiens, les châteaux de Versailles,de Fontainebleau et des bords de Loire, le mont St Michel, et les abbayes de Cluny ou Vezelay. Mais ces trésors dissimulent mal l’état de délabrement général du Patrimoine rural Français. Combien d’églises sont menacées de destruction ? Combien de châteaux, d’abbayes ou de prieurés cherchent des repreneurs, combien de maisons d’illustres sont fermées à la visite pour cause d’insalubrité ? Pas moins de 2000 cas se sont signalés sur la plate-forme mise en ligne par le Ministère de la Culture lorsque le chef de l ‘Etat m’a confié une mission de recensement du patrimoine menacé afin de trouver des formes de innovantes de financement pour le sauver. Partout en France les communes rurales de moins de 2000 habitants qui abritent 50% de ces trésors d’architecture ou ces centres d’intérêt historique appellent à l’aide pour que le mécénat privé supplée au manque de subventions de l’Etat et à la baisse sensible des dotations. C’est tout un patrimoine national qui est aujourd’hui menacé. Or cet abandon est une faute morale, sociale, intellectuelle, politique et économique. Le tourisme patrimonial représente une part non négligeable du PIB national et génère quelque 500.000 emplois. Cela mérite d’être pris en considération. Nous sommes les humbles dépositaires de ce patrimoine que nous devons transmettre aux générations futures. C’est un véritable trésor qui impacte le dynamisme et l’avenir ces communes rurales. Il crée du lien social, il constitue un ciment d’unité, autant que le témoignage vibrant d ‘une mémoire collective qui agrège sans diviser. Ma première mission que je me suis assignée est de faire comprendre que le patrimoine est l’affaire de tous. A chacun de prendre conscience de son appartenance à une aventure collective pour transmettre l’héritage du passé aux générations futures » 

Crédit photo à la une : Lyon mag

Article précédentProchain article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer